16. Alfred DUVAUCEL. L.A.S. à sa soeur Sophie... - Lot 16 - Conan Belleville Hôtel d’Ainay

Lot 16
Aller au lot
Estimation :
800 - 1000 EUR
Résultats sans frais
Résultat : 1 600EUR
16. Alfred DUVAUCEL. L.A.S. à sa soeur Sophie... - Lot 16 - Conan Belleville Hôtel d’Ainay
16. Alfred DUVAUCEL. L.A.S. à sa soeur Sophie Duvaucel (1789-1827), femme de lettres (qui sera la maitresse de Stendhal), chez M. Cuvier au Jardin des Plantes. 2 pp. in-4. Chandernagor, 20 août 1818. Adresse et marques postales au dos.
Rare lettre d'Inde où il a rejoint son compagnon, le naturaliste et explorateur Pierre-Médard Diard (1794-1863). Débarqué à Calcutta en mai 1818, il s'installe à Chandernagor et donne de ses nouvelles « du fond de mon hermitage ». Son ami Houssard [le capitaine qui commandait le navire qui l'emmena aux Indes], très malade, va rentrer en France. « J'ai fait ce que j'ai pu pour le décider à venir se guérir à Chandernagor à l'air pur et plus vif qu'à Calcutta. Diard a lui-même été le chercher, et depuis 4 jours nous le soignons chez nous ». Il adresse toute son affection à sa famille, son « bon papa » [Cuvier], « le bon Frédéric » [Cuvier], etc. fait part du courrier qu'il a reçu. « J'ai devers moi un malheureux domestique qui me dit à tout moment djeldi Saeb, dépêchez-vous monsieur []. Il suffira pour t'assurer que je me porte parfaitement bien que je suis heureux, que la chaleur toute accablante qu'elle est ne m'a rien ôté de mes forces et que Diard et moi nous sommes à Chandernagor les hommes les mieux portant comme les plus studieux [] ».
Mes ordres d'achat
Informations sur la vente
Conditions de vente
Retourner au catalogue