Etienne GEOFFROY SAINT-HILAIRE (1772-1844),... - Lot 22 - Conan Belleville Hôtel d’Ainay

Lot 22
Aller au lot
Estimation :
1500 - 2000 EUR
Résultats sans frais
Résultat : 1 500EUR
Etienne GEOFFROY SAINT-HILAIRE (1772-1844),... - Lot 22 - Conan Belleville Hôtel d’Ainay
Etienne GEOFFROY SAINT-HILAIRE (1772-1844), naturaliste. Manuscrit autographe, 2 pp. in-4, avec ratures et corrections.
Très intéressant fragment d'un mémoire sur ses réflexions sur le nisus formativus et le transformisme. « [] Cependant l'opinion de cet avenir, le devoir de toutes les transformations intermédiaires, tous les phénomènes de développement depuis la production du germe jusqu'à l'oeuvre consommée d'un poulet adulte n'est pas ce que j'entends distinguer sous le nom de nisus formativus. Si je n'appliquais ce nom qu'aux conditions d'essence et d'activité qui sont placées dans un oeuf qu'une poule a pondu, je ne ferais que la reproduire avec la même valeur qu'on lui a conféré avant ; car jusqu'alors ce ne fut vraiment qu'une force occulte, qu'une idée vague de puissance vitale, qui paraissait explicative, mais qui n'expliquait rien. J'ai étendu l'ancienne idée et lui ai donné un sens plein et précis en y joignant le mot ad-regulam ; mot non reproduit chaque fois que la même pensée est énoncée []. Ainsi le mot nisus formativus a pour moi cette signification que je l'applique à l'action de l'organisation pour un arrangement de parties qui ne serait point entravé par des perversions du milieu où il s'accomplit, ou ce qui revient au même, je l'applique à tout effort ou tendance à formation qui est au contraire secondée par le concours des modifications du monde extérieur. Après cette explication, je dois être compris, si j'en viens à dire, que c'était à la recherche de la véritable notion du nisus formativus avec qui concerne le germe, que j'avais consacré mes essais d'expérimentation à Auteuil, que j'avais enfin espéré, autrement que par des argumentations littéraires et des subtilités métaphysiques, de montrer dans le coeur même du système de la préexistence des germes. Je désirai savoir s'il y a réellement deux parts à distinguer dans l'essence des particules reproductrices de l'organisation, l'une reçue par la gangue maternelle, l'autre à tenir d'un concours d'éléments extérieurs. J'expérimentai pour la vérification de cet a priori que les formations se développent sous le ressort concerté de deux parts d'une activité devaient donner l'espèce, c'est à dire des être entièrement semblables à leurs parents [] ».
Mes ordres d'achat
Informations sur la vente
Conditions de vente
Retourner au catalogue