Rare et très beau coffret en marqueterie...

Lot 279
Aller au lot
4 000 - 6 000 EUR
Résultats sans frais
Résultat : 35 000 EUR

Rare et très beau coffret en marqueterie...

Rare et très beau coffret en marqueterie de type "Boulle" à doucine et galbé Louis XIV de forme rectangulaire aux angles concaves, "en première partie" à la Bérain en placage d'écaille brune et marqueterie de laiton gravé, intérieur en bois de violette. Il ouvre sur le dessus par deux couvercles superposés dont un en doucine. Le dessus est à fine marqueterie de deux consoles en opposition se développant en enroulements feuillagés supportant deux oiseaux prés à l'envol, aux extrémités des vasques feuillagées garnies de fruits picorés par des volatiles, au centre des arabesques à feuillages portent un globe ceinturé d'un ruban gravé d'un bouc entre deux étoiles. La sphère est surmontée d'un ange sexué assis sur des feuillages, une main sur la hanche l'autre s'appuyant sur un bâton. Les bandes du corps sont ornées de vases Médicis fleuris, singes, volatiles, putti, grotesques musiciens, danseurs, dans un entourage de rinceaux feuillagés. Il est richement ceinturé de moulure de bronze doré, vissée de l'intérieur et les angles sont garnis de bronze doré, palmettes pour la doucine et de termes ailés à têtes d'indiennes emplumées, à poitrine offerte, entrée de serrure en masque féminin à collier de plumes sur entrelacs feuillagés.
Epoque fin du XVIIème, début du XVIIIème siècle.
Accidents, manques, restaurations.
H.14.5cm L.33cm P.30cm
La préciosité d'une telle oeuvre et la maîtrise technique pour la réaliser laisse à penser qu'elle fut exécutée dans un atelier se situant dans l'entourage de Bernard Ier Van Risenburgh dit BVRB Ier (1660-1738).
Accessoire de la toilette des femmes, comme on peut le voir sur un tableau de Nattier, Madame Marsollier et sa fille, conservé au Metropolitan Museum de New York, ce coffret est à rapprocher de ceux ayant appartenu aux plus grandes collections privées comme celles des ducs de Hamilton mais aussi Lopez Willshaw, David-Weill, Keck, Wildenstein.
Notre coffret a son pendant reproduit à la page 71 du livre "Les bronzes ornementaux et les objets montés de Louis XIV à Napoléon III" de Giacomo et Rozenn Wannenes, édition Vausor 2004.
Provenance :
- Succession régionale
- Galerie Valençay, Lyon, achat du 14 mai 1975, conservé dans la famille depuis lors.
Mes ordres d'achat
Informations sur la vente
Conditions de ventes
Retourner au catalogue