ANTISÉMITISME & EUGÉNISME. Jules SOURY (1842-1915),…

Lot 15
400 - 600 €
Résultats sans frais
Résultat: 350 €

ANTISÉMITISME & EUGÉNISME. Jules SOURY (1842-1915),…

ANTISÉMITISME & EUGÉNISME. Jules SOURY (1842-1915), intellectuel antisémite, théoricien de doctrines eugénistes, il occupe la chaire d'Histoire des doctrines psychologiques à l'École pratique des Hautes Études. 3 L.A.S. à un confrère [Maurice Talmeyr]. 6 pp. in-8. Paris, 1901-1905. En-têtes de l'Ecole Pratique des Hautes Etudes.
Lettres antisémites d'une incroyable violence. " Je suis naturellement très honoré de faire campagne avec vous dans la guerre sainte contre les Juifs, les Huguenots et les Francs-Maçons. Il y a des années que, de désir au moins, je suis votre frère d'armes. Je ne vous ai jamais perdu de vue dans la bataille ; vous y avez donné de plus grands coups que moi, surtout de plus beaux ". Il explique les raisons pour lesquelles il se considère comme un athée, développe sa conception de ce mot, décrochant quelques flèches assassines au positivisme " cette néo-scolastique de quelques pédants mystiques plus dogmatiques que Calvin ; cette religion de dreyfusards dont Léon Bourgeois est le grand-prêtre ; ce catholicisme sans christianisme, comme il faut continuer à l'appeler ". L'Affaire " de l'immonde youpin Alfred Dreyfus " dévoile selon lui un mal très profondément ancré dans la société française. " La grâce de Brierre ou de Dreyfys, le traitre juif, ne sont que des phénomènes d'un état de décomposition morale des Français aussi nécessaires que l'ont été les crimes de ces criminels. Il est possible que l'opinion générale surtout dans le Midi, et naturellement chez les Juifs et leurs alliés, Francs-maçons et Huguenots, finisse par se ranger aux doctrines de la Ligue des Droits de l'Homme. Dreyfus et Brierre auront seulement fait mieux apparaître ces signes de putréfaction et de dissolutions sociales qui se sont montrés, en France, depuis la fin même du dix-septième siècle et d'où sortit la Révolution.
La disparition, d'entre les nations, d'hommes qui n'offrent plus rien d'humain, et la conquête de leur sol par des peuples mieux disciplinés moralement, d'une plus haute et plus fière et plus généreuse intelligence, voilà un des cas de cette " justice immanente " dont les effets ne sont pas moins inéluctables que ceux de la gravitation ".
Jules Soury prend le prétexte de la lecture de l'ouvrage de Maurice Talmeyr, La Franc-maçonnerie et la Révolution française, pour développer ses théories antisémites. " Après ma lecture, je reste plus que jamais persuadé que Francs-maçons, Huguenots et métèques ne sont que des marionnettes dont Israël tient les fils. Le Juif règne et gouverne dans l'Europe entière ; on le sait ; mais on croit que le Juif est un homme et qu'il ne diffère que par sa religion des autres nations de la chrétienté. Drumont a montré que la France était juive. Mais il ne saura jamais dire en quoi le Juif n'est pas un Âryen, un Chinois ou un Turc. Il ne traite qu'en sociologue et en moraliste des questions purement ethniques qui ont leurs racines dans l'embryologie. Le public imbécile des journaux politiques ne comprendra jamais rien à ces questions de biologie, qui sont pourtant si familières aux éleveurs et aux horticulteurs [] ".
Mes ordres d'achat
Informations sur la vente
Conditions de ventes
Retourner au catalogue